4 produits sur 10 d’hygiène et de beauté contiendraient des perturbateurs endocriniens !

Selon une étude réalisée par l’institut Noteo, 4 produits sur 10 d’hygiène et de beauté contiendraient des perturbateurs endocriniens ! 

Mais que sont précisément ces fameux perturbateurs endocriniens ? Ce sont des substances chimiques capables de perturber le bon fonctionnement du système endocrinien (ou hormonal)! 

Comment agissent-ils sur notre corps ? Pour comprendre leur fonctionnement, il faut d’abord comprendre celui des hormones. Dans une situation normale, notre corps sécrète des hormones qui envoient des messages aux organes concernés afin de provoquer une réaction : produire des spermatozoïdes, contrôler la croissance, réguler le froid, la faim, l’insuline, gérer le stress, la prise de poids, ressentir le sommeil. 

Au contact des perturbateurs endocriniens, les choses se compliquent. La composition des perturbateurs endocriniens est très proche de celle de nos hormones naturelles. Ils vont alors prendre la place des hormones sans diffuser les messages ou envoyer des messages erronés.

Quels sont les effets ? La multiplication des perturbateurs endocriniens dans de nombreux produits augmentent leur dangerosité ! À la longue, ils empoissonnent le corps et créent des problèmes de santé (réactions allergiques, stérilité, cancer, diabète, obésité, maladies neurodégénératives). 

Quelles sont les personnes les plus à risque ? 
Nous sommes plus réceptifs aux perturbateurs endocriniens et à leurs effets au cours de quatre périodes de notre vie : lors de la formation du foetus, l’enfance, l’adolescence ainsi que pendant la grossesse ,qui sont des périodes où notre système hormonal est très actif et donc très réceptif. 

Où les trouve-t-on ? Ils sont présents partout autour de nous et notamment dans nos produits de beauté et d’hygiène (shampooings, crèmes, gels douche, serviettes hygiéniques, langes,…). 

On fait quoi ? Si nous ne pouvons pas contrôler l’origine de tous les perturbateurs, nous pouvons toutefois diminuer notre exposition. On choisit d’appliquer sur notre peau des produits cosmétiques 100% naturels ou labélisés bio. Les chartes des labels BIO n’autorisent pas la présence de ces ingrédients ! 

Séverine van den Abeelen

Bio Wink, Bio partners

Source :  La vérité sur les Cosmétiques  de Rita Stiens, Ed. Leducs, 2012